Le Québec en vedette à Barcelone!

Quand de grands chefs unissent leurs efforts pour célébrer la francophonie et la gastronomie dans la capitale catalane.

Par Guy Bertrand

Cinq grands chefs, un précurseur de la science aromatique et une ville de fête. Vraiment, tous les éléments sont en place pour faire un succès de l’événement annuel Goût de France, à Barcelone, vendredi.

Le précurseur d’harmonies, c’est évidemment François Chartier, maintenant installé dans la ville de Gaudi et chargé de l’organisation de ce Goût de France en compagnie de son ami Romain Fornell, chef français étoilé Michelin qui dirige la table barcelonaise Caelis.

À leurs côtés, les grands cuisiniers Meryem Cherkaoui (restaurant Mes’Lalla, Marrakech), le double étoilé Bernard Bach (Le Puits St-Jacques, Pujaudran – en banlieue de Toulouse), le Catalan Carles Gaig, lui-aussi étoilé (Restaurant Gaig, Barcelone), et le Québécois Marc-André Jetté (Hoogan et Beaufort, Montréal).

François Chartier, à l’extrême gauche, lors de la soirée préparatoire
à l’événement Goût de France 2019.
Les autres chefs présents lors de cette soirée étaient Bernard Bach (quatrième de la gauche),
Meryam Cherkaoui (à la gauche de Bach), Marc-André Jetté (chemise blanche au centre,
avec sa conjointe Mila), et Romain Fornell, à l’extrême droite.
Photo: François Chartier

À l’invitation du consul général de France, Cyril Piquemal, les amis Chartier et Fornell ont donc été mandatés pour mettre sur pied, ce qui sera véritablement un cocktail dînatoire de haut-niveau complimenté par un des fameux accord mets-vins dont le Québécois a le secret. « C’est un Pica Pica, pour prendre l’expression d’ici, nous dit François Chartier au bout du fil. Ça se fera à la gare de France qui est un édifice magnifique. On attend de 200 à 250 personnes pour cette soirée qui va vraiment mettre la culture francophone en avant en plus de démontrer comment la gastronomie francophone a un impact sur cette culture. »

Pas d’hésitation!

Malgré un horaire très chargé – en plus de Hoogan et Beaufort, il a un service de traiteur qui le tient très occupé – Marc-André n’a pas hésité lorsqu’il a reçu l’appel du créateur d’harmonies.

« J’ai participé à Omnivore sur Paris avec François, se rappelle-t-il. C’est un troisième événement qu’on fera ensemble et c’est toujours un honneur et un plaisir de travailler avec lui. »

« Et en plus Barcelone est une ville que j’adore ! J’étais ici pour ma fête, il y a six mois, et je viens de faire un événement avec Marie-Fleur St-Pierre au Mesón. Il y a de l’Espagne partout! J’aime ça! (rires)» « On va lui laisser une chambre ici, crie Chartier à distance. »

En plus de mener les destinées du restaurant Hoogan et Beaufort, à Montréal,
Marc-André Jetté opère un service de traiteur qui le tient très occupé.
Photo : marcandreletraiteur.com

Chaque cuisinier aura sa station, où il présentera deux bouchées différentes accompagnées d’un vin sélectionné par Chartier.

« Au début, on me demandait d’y placer seulement mes vins, mais je n’étais pas d’accord, dit ce dernier. J’aime la diversité qu’apporte la présence de plusieurs producteurs différents. »

C’est pourquoi, le chef québécois travaille avec la maison Alemany i Corrio, de la région espagnole de Penedès, plus particulièrement avec leur cuvée El Microscopi, fait de Monastrell à 100 %. Ça n’a pas été facile, mais Jetté pense avoir trouvé la bonne combinaison. « François me fait pousser la réflexion un peu plus loin que la cuisine et il m’amène à avoir des maux de têtes au sujet des molécules. Des bons maux de tête!», précise-t-il aussitôt.

Les bouchées

En primeur, voici donc ce que Marc-André Jetté a concocté pour le public catalan :

  • Bresaola (bœuf salé et séché) sur purée de poivrons grillés et feuille de Shiso.
La Bresaola.
Photo : François Chartier
  • Magret de canard sur prune fermentée, betterave et thé noir.
Le magret de canard.
Photo : François Chartier

Le tout évidemment élaboré à partir de produits de chez-nous.

« Je suis très fier d’être québécois et de mettre en valeur nos produits souligne Marc-André. J’ai apporté plusieurs choses du Québec. J’avais peur que la valise ne passe pas les douanes ! »

Un calendrier bien chargé

Pour François Chartier, c’est un autre événement dans un calendrier déjà immensément chargé. Il finalisera son premier saké en avril et il travaille avec Sony sur un projet alliant cuisine, robotique et intelligence artificielle. A-t-il vraiment du temps à consacrer à cette soirée franco-catalane?

« C’est une question de plaisir, répond-il. Toute ma carrière est bâtie autour du plaisir. Romain est un bon ami et mon plus grand plaisir depuis le tout début, c’est de rencontrer des chefs et de créer avec eux. C’est ce qui m’inspire le plus ! »

Une réflexion sur “Le Québec en vedette à Barcelone!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s