Des candidats bien encadrés

On peut bien avoir tout le talent du monde, on ne se lance pas seul dans un concours comme celui du meilleur sommelier du monde.

Par Guy Bertrand

Pier-Alexis Soulière et Carl Villeneuve-Lepage profitent d’un soutien très important, depuis le début de leur aventure internationale. 

L’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec est à la base de tout. « L’ITHQ fournit le soutien de deux professeurs qui ont carte blanche pour utiliser ou commander tous les vins et spiritueux dont ils ont besoin pour les entrainements, nous explique Romain Gruson, enseignant de l’école et entraîneur de Pier-Alexis. Il faut noter que les agences en vins fournissent une partie de ces échantillons. Les étudiants de l’ITHQ, les amis des candidats et les diplômés participent complètement bénévolement aux exercices. »

Les deux entraîneurs, Romain Gruson et Hugo Duchesne, à leur arrivée à Anvers.

La division québécoise de l’Association canadienne de sommellerie professionnelle n’est pas en reste, et a amorcé l’automne dernier une démarche visant à maximiser le support aux candidats québécois en vue du concours d’Anvers. Ce travail notamment piloté par le directeur des partenariats de l’organisme, François Marchal, a mené à « une commandite financière significative de la part de la SAQ et un plan de visibilité intensif, nous précise Daniel Carreau, vice-président du chapitre québécois de l’ACSP. Il est important de noter que cette démarche a favorisé les deux candidats à part égale. François et moi avons participé activement aux entraînements sur une base bénévole et serons sur place à Anvers pour poursuivre notre support. »

Daniel Carreau donne son opinion lors d’une séance d’entraînement de Pier-Alexis à l’ITHQ.

Il faut dire que la préparation et la participation au Concours du meilleur sommelier du monde coûte très cher. On parle d’une facture qui peut facilement atteindre 50 000$ par candidat. Ce soutien est donc le bienvenu.

Mais il n’a pas toujours été là.

Retournons en arrière. Lors de sa première expérience en compétition internationale, au meilleur sommelier des Amériques de 2009, Élyse Lambert avait le soutien… d’elle-même.

« J’étais toute seule, se souvient la championne québécoise de 2004, toute seule! Au départ, l’ACSP n’avait pas d’argent pour m’envoyer, alors j’avais mis mon pied dans la porte en disant: on a le droit d’avoir des candidats, c’est pas parce que vous ne pouvez pas payer mon billet d’avion que vous ne voulez pas que je fasse le meilleur sommelier des Amériques. Alors, je vais le payer! » 

Cette situation a mené à un moment surréel lors de la finale de l’événement: « Guénaël Revel (de l’ACSP) était à côté de moi. Je lui avait dit: est-ce que tu peux tenir mon sac à main? Je m’en vais à la finale… C’était ça! C’est fou quand on y pense. » C’était fou, mais pas assez pour désarçonner cette jeune femme au caractère d’acier puisque, comme nous le savons maintenant, elle a quitté Buenos Aires avec le titre. 

Article de La Tribune, de Sherbrooke, daté du 23 juin 2009.

Ce qui nous conduit à un autre aspect qui est assez important. Le support des restaurants qui embauchent ces gens. Sans le soutien financier du Local, où elle travaillait alors, et de son chef Louis-François Marcotte, Élyse Lambert n’aurait pu se rendre en Argentine.

Cet appui demeure très important aujourd’hui pour Pier-Alexis qui travaille à La Chronique, et Carl qui est au service de Toqué!, ne serait-ce que pour leur compréhension par rapport au temps que les deux doivent consacrer à leur préparation. 

Carl Villeneuve-Lepage à l’entraînement à l’ITHQ.

À La Chronique, le candidat originaire de Plessisville a une belle relation avec son chef Marc de Canck. Ce dernier est d’origine belge et en plus il a reçu la visite d’un autre chef belge, Alexandre Dionisio, dans le cadre de Montréal en lumière, en février. Quand on sait que le Concours du meilleur sommelier est en Belgique, c’est clair que Pier-Alexis a fait le plein d’informations avant le départ. « Marc est un gars que je respecte beaucoup dit le sommelier de 31 ans. Il est arrivé au Québec au début des années 90 et a bâti son restaurant en 95. C’est un gars qui a beaucoup de résilience et qui est passionné par son travail. Son rôle est plus d’être inspirant que de me parler de vin.(…) Je pense que la manière qu’il m’aide le plus, c’est justement de ne pas trop me parler du concours. »

L’appui peut se manifester de bien des façons. Chez Toqué!, par exemple, on achète certains vins seulement pour la dégustation. «Souvent on arrive le samedi avant le service (…) et y a beaucoup de gens qui ont de l’intérêt pour la sommellerie dans l’équipe, donc ils se pointent et on se fait de la dégustation, nous dit Carl. Quand les concours arrivent, là c’est plus précis, selon l’événement. Sans eux, je ne serais pas où je suis, c’est sûr et certain. »

Le Queen Elizabeth Hall où les concurrents du XVIe Concours
du meilleur sommelier du monde s’affronteront à partir de lundi.

Et finalement, nos deux candidats peuvent compter sur une aide précieuse pour leurs communications, cette semaine. Pour Pier-Alexis, c’est Marie-Hélène Boisvert qui se chargera des relations avec la presse, alors que l’agent de Carl, Jean-François Glockseisen fera la même chose pour lui. Marie-Hélène est consultante en médias sociaux à la SAQ alors que Jean-François est fondateur de SommTribune.com et SommTV.com.

Voilà un autre appui qu’Élyse Lambert aurait certainement apprécié à Buenos Aires… surtout après sa victoire. « J’avais mon vieux téléphone cellulaire, on parle pas des téléphones qu’on a en ce moment. Alors, j’ai téléphoné à Montréal et j’ai envoyé un courriel à tous mes contacts pour dire: Vous connaissez maintenant le meilleur sommelier des Amériques. »

4 réflexions sur “Des candidats bien encadrés

  1. Belle article! Petite correction: sous l’image où l’on voit Carl à l’entrainement à L’ITHQ, il faudrait inscrire Carl Villeneuve-Lepage plutôt que Carl Villeneuve-Pelletier.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s