Last call!

Pour Axel, Nolan, Anne-Charlotte… Pour tous nos enfants et petits-enfants… Pour ceux qui les suivront…

« Il faut modifier rapidement, radicalement et de manière inédite tous les aspects de la société. » Tout est là, dans cette petite phrase tirée du communiqué du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) qui vient de remettre son dernier rapport aux Nations Unies. Et si on suit cette recommandation, on pourra limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C. Attention, ça ne veut pas dire qu’on évite la catastrophe, ça veut dire qu’on l’atténue.

« Avec un réchauffement limité à 1,5 ºC, le niveau de la mer à l’échelle de la planète d’ici à 2100, serait, inférieur de 10 cm à celui qui risquerait d’être enregistré s’il était limité à 2 °C. La probabilité que l’océan arctique soit libre de glace en été serait d’une fois par siècle si le réchauffement est limité à 1,5 °C, mais d’au moins une fois tous les dix ans s’il est limité à 2 °C. Avec un réchauffement de 1,5 °C, 70 à 90 % des récifs coralliens disparaîtraient, alors qu’avec un réchauffement de 2 °C, la quasi-totalité (> 99 %) serait anéantie. »

Alors, qu’est-ce qu’on fait?

On regarde dans les yeux de nos enfants et petits-enfants, et on s’inspire de leur candeur pour se retrousser les manches.

Pas question d’attendre après nos politiciens. ON N’A PLUS LE TEMPS!

C’est à chacun d’entre-nous de prendre le bâton de pèlerin,

scrap metal trash litter scrapyard
Photo by Emmet on Pexels.com
  • En réduisant l’utilisation de l’automobile à son maximum
  • En limitant l’utilisation de plastique. Très bon dossier à ce sujet dans La Presse+ de samedi.
  • En utilisant notre eau de façon responsable
  • En compostant
  • En recyclant

Il ne s’agit pas ici de devenir intolérant au dernier degré, mais simplement de réfléchir à chaque fois qu’on pose un geste du quotidien. Nous pouvons faire mieux, tous, collectivement. On n’atteindra pas la perfection mais nous avons l’obligation de faire mieux.

Une fois ce processus engagé, tournons-nous vers nos élus, et exprimons clairement que nous voulons:

  • Le développement du transport en commun
  • L’abandon du projet de troisième lien vers la rive-sud de Québec, dont il est prouvé qu’il empirera la circulation
  • Le développement d’énergie propre
  • Des gestes concrets pour améliorer la qualité de l’air

Pas nécessaire d’aller manifester pour passer le message. Contactez votre député (provincial et fédéral), via Facebook,  Twitter, en appelant son bureau de comté ou en lui écrivant une bonne vieille lettre. Si nous sommes suffisamment nombreux à le faire, c’est clair qu’il y aura du changement et rapidement.

Ça vous prendra cinq, dix ou quinze minutes… Regardez dans les yeux de vos enfants et de vos petits enfants. Ce n’est pas du temps bien investi? Pour qu’ils puissent un jour amener à leur tour leur marmaille admirer les couleurs d’automne, se promener sur le Mont-Royal, profiter de nos lacs, de nos magnifiques paysages…

Pour Anne-Charlotte, pour Axel, pour Nolan, pour Rosalie, pour Léonie, pour tous ceux qui les suivront. Pour qu’ils puissent les voir grandir sans masque à gaz.

 

 

 

3 réflexions sur “Last call!

  1. On sent très bien la passion et l’empressement de ce message, c’est lourd d’une manière… En tant que jeune femme prête à conquérir le monde, je m’imagine un futur différent chaque jour, mais je n’ai aucunement envie d’en voir naître un dans lequel la pollution et le manque de ressources dicte ma vie. Je suis d’accord: c’est le temps d’agir.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s