Petits mots pour grand bout de chemin

Le Umeda Sky Building, merveille architecturale de 170 m de hauteur.

Agrémentez votre voyage par la magie des mots…

L’homme traversait la rue devant nous. Il avait l’air qu’affichent les gens qui sortent d’une journée difficile au bureau. L’air du type qui a bien hâte de rentrer chez lui, et de s’ouvrir une petite bière.

« Sumimasen » lui dis-je dans mon meilleur japonais, avant de lui demander en anglais où se trouvait le Umeda Sky Building.

L’homme s’arrêta, surpris, me regarda curieusement, sourit et répéta sumimasen en se tournant finalement vers le document qui affichait l’édifice que nous cherchions.

Au Japon, comme partout ailleurs sur la planète, j’ai appris que le meilleur moyen de briser la glace avec les locaux est souvent en leur adressant la parole dans leur langue.

Bien entendu, il est impossible d’apprendre la langue de chaque pays que nous visitons, mais quelques mots suffisent amplement à se débrouiller.

Un concept à retenir, qui est essentiel, avant d’apprendre ces quelques mots : Le respect. N’oubliez jamais que lorsque vous visitez un pays, vous êtes un invité. Comportez-vous comme tel. Quelque soit la situation, gardez toujours votre calme et respirez profondément. C’est habituellement un bon début de solution à n’importe quel problème que vous pourriez rencontrer.

Pour les mots, eh bien c’est aussi simple que ce que vous essayez d’inculquer à vos enfants lorsqu’ils demandent ou reçoivent quelque chose. Je suis toujours estomaqué de voir à quel point les gens oublient facilement ces petites marques de politesse. Un s’il vous plait ou un merci dans la langue du pays visité peuvent faire une grande différence dans la façon dont vous serez perçus. Ajoutez un bonjour, un au revoir et avec un petit effort supplémentaire apprenez à vous enquérir de leur état de santé en vous assurant de pouvoir répondre lorsqu’ils vous le demanderont à leur tour. Souvent vous entendrez votre interlocuteur enchaîner en vous demandant si vous parlez couramment la langue locale!

Enfin, apprenez les mots d’excuse que ce soit pour un impair, parce que vous en commettrez assurément, où pour déranger quelqu’un sur la rue.

Il est bien évident que plus vous en apprendrez, plus les gens que vous visitez apprécieront. Mais ces quelques petits mots et expressions devraient faire le travail.

Mais revenons à l’homme que j’avais accosté pour lui demander où se trouvait le Umeda Sky Building. Après avoir compris ce que nous cherchions, il  nous a fait comprendre à force de gestes additionnés d’un savant mélange de japonais et d’anglais que l’édifice en question était à l’opposé de la Gare centrale d’Osaka que nous venions de quitter. Je le remerciai, mais il insista pour nous accompagner, question d’être certain que nous trouvions. Un beau détour d’une vingtaine de minutes pour cet homme qui aspirait à la quiétude quelques secondes plus tôt. La magie de mon sumimasen*? Pas seulement. Les Japonais sont généreux de nature. Mais le petit mot magique n’a certainement pas nuit.

Au final, cet épisode nous a conduit au sommet de l’édifice que nous cherchions. Sur place, l’observatoire nous a gratifié de spectaculaires vues de la ville.

Arigato gozaimasu** aimable inconnu.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

*Sumimasen – excusez-moi. À ne pas confondre avec gomen nasai qui est utilisé pour s’excuser d’avoir commis un impair.

**Arigato gozaimasu – remerciement formel (le u à la fin est pratiquement muet).

Que ce soit pour le travail ou mes loisirs, j’ai eu la chance et le bonheur de beaucoup voyager. Ici, je vous partage mes observations auxquelles j’ajoute quelques conseils et recommandations qui pourront, du moins je l’espère, vous être utiles.

2 réflexions sur “Petits mots pour grand bout de chemin

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s