Froome en doit une au Québec

Par Guy Bertrand

C’est pour le moins ironique.
Si le Britannique Chris Froome a pu partir
, ce week-end, à la chasse d’un cinquième triomphe au Tour de France, il le doit en grande partie au travail de la directrice 
du Laboratoire de contrôle du dopage
 de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS), Christiane Ayotte.

Lisez la suite sur La Presse+

 

Une réflexion sur “Froome en doit une au Québec

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s