Le Tour de Froome…

Qu’on le veuille, ou non.

Par Guy Bertrand

Montréal – C’est la plus prestigieuse, la plus exigeante et à bien des égards la plus belle course cycliste de la planète.

Samedi matin, à Noirmoutier-en-l’Île, 176 coureurs répartis sur 22 équipes prendront le départ du 105e Tour de France, une balade de 3 351 kilomètres au cours de laquelle ces courageux phénomènes se taperont six étapes de montagnes, se chaufferont cuisses et mollets sur 26 cols, montées ou côtes, tout ça en 21 étapes qui leur feront découvrir des paysages spectaculaires qu’ils n’auront ni le temps, ni l’envie de voir.

Le Tour 2018 ce sera aussi, bien malheureusement, l’éternelle question du dopage, 20 ans après le scandale Festina qui, comme l’a si bien titré l’Agence France-Presse cette semaine, est devenu l’acte de naissance de l’antidopage moderne.

Le centre d’attraction est évidemment le champion en titre Chris Froome, de l’équipe Sky, cible de menaces, quolibets et tutti quanti depuis son absolution par l’Union cycliste internationale et l’Agence mondiale antidopage, au terme d’une saga qui aura duré trop longtemps. Il aura fallu que le grand patron de la Grande Boucle, Christian Prudhomme, menace d’écarter Froome de l’événement pour que l’UCI tranche finalement… Quatre jours après avoir reçu le rapport de l’AMA qui innocentait l’Anglais, presque 10 mois après le fait. Un gâchis qui met tout le monde sur les dents. Sky promet qu’elle augmentera la sécurité autour de sa vedette, mais c’est sans doute avec un peu d’angoisse que le principal intéressé placera son vélo sur la ligne de départ.

Bon, assez parlé de cette sordide histoire et concentrons-nous sur le sport.

Qui gagnera le tour, qui causera la surprise, quels étapes sont à surveiller?

Rassurez-vous, ce n’est pas moi qui va vous donner ces réponses mais bien de vrais experts du vélo qui ont accepté de se prêter au jeu. Les voici donc, par ordre alphabétique, pour ne pas froisser personne.

Louis Bertrand: Analyste du Tour au 98,5 FM et sans doute un des plus grands amoureux du vélo au Québec, Louis (aucun lien de parenté) est aussi la voix des Grands Prix cyclistes de Québec et Montréal.

Sébastien Boucher: Descripteur des épreuves de vélo à RDS, un autre amoureux de la chose à deux roues et aussi un excellent journaliste, spécialisé en sport amateur.

Antoine Duchesne: 2e Québécois à compléter le Tour, en 2016, Antoine poursuit présentement sa carrière avec l’équipe Groupama-FDJ. Il vient aussi de gagner le Championnat canadien sur route, devant les siens, au Saguenay.

François Parisien: Analyste du Tour de France à RDS, Coureur retraité depuis bientôt cinq ans, François a connu une belle carrière qui l’a notamment vu remporter le Championnat canadien sur route en 2005 et une étape du Tour de Catalogne, en 2013.

David Veilleux: Lui aussi retiré depuis cinq ans, David a évidemment la distinction d’être le premier Québécois à compléter la Grande Boucle, en plus d’avoir remporté la Classique Tre Valli Varesine (2012), les Boucles de la Mayenne (2013), et la première étape du prestigieux Critérium du Dauphiné (2013) dont il a conservé le maillot jaune pendant trois étapes.

Sans plus attendre, voici leurs prédictions:

LE GAGNANT

Vous ne serez pas surpris de savoir que Chris Froome (Sky) fait l’unanimité auprès du groupe d’experts.

Louis Bertrand: C’est sûr que c’est lui l’homme, le favori.

Sébastien Boucher: S’il est en forme, je ne vois pas qui peut le battre.

Antoine Duchesne: Gagner deux tours de suite, ça s’est pas vu souvent (Froome vient de remporter le Tour d’Italie). C’est difficile à faire, mais c’est sûr que Froome présentement ne montre pas beaucoup de faiblesses.

François Parisien: Le coureur que j’aimerais voir gagner est Richie Porte (BMC) mais je pense que le favori, pour le moment, reste Chris Froome.

David Veilleux: Froome va encore être très, très compétitif. C’est lui qui est à surveiller.

MAIS S’IL N’Y ÉTAIT PAS?

L.B: Richie Porte a gagné le Tour de Suisse. Il a montré son potentiel dans des courses de 7 à 10 jours mais il n’a jamais grimpé sur le podium d’un grand tour. Il a les dents longues. Il est prêt. Il a une grosse équipe. (…) Ce serait une surprise s’ils ne sont pas sur le podium lors du contre-la-montre par équipe mais est-ce qu’il peut chatouiller son ancien coéquipier chez Sky? On est sceptiques.

S.B: Je vois aussi Romain Bardet (AG2R La Mondiale) et Adam Yates (Mitchelton-Scott)

A.D: Je vois Richie Porte qui a souvent eu des malchances qui pourrait être là au (classement) général.

F.P: Quelqu’un chez Movistar. Landa ou Quintana. Ils ont trois unités très, très fortes. Ils peuvent très bien performer au contre-la-montre par équipe et donc ne perdront pas de temps là.

A.D. Mettre trois favoris qui vont être là-bas (sur le podium, à Paris), c’est difficile. C’est un tour avec beaucoup de pièges.

QUI POURRAIT SURPRENDRE?

S.B: Vincenzo Nibali. Il a une saison de misère. Personne ne l’attends mais il a l’expérience. Il sait comment gagner un grand tour. Dans la 3e semaine, Il peut faire comme Froome sur le Giro, c’est à dire qu’on le pense battu et il peut sortir un grand numéro.

F.P: Geraint Thomas (Sky) ou Egan Bernal (Sky). Moi, je ne mettrais pas tous mes oeufs dans le même panier chez Sky. Il y a eu une énorme pression médiatique dans l’équipe à cause de Froome et c’est sûr que celui-ci voudra se prouver mais on a d’autres très grosses cartes à jouer. (…) Bernal a montré de belles choses en montagne lors du Tour de la Californie. C’est sa première expérience sur le Tour. Je le vois aller chercher une étape.

LES FRANÇAIS ONT-ILS UNE CHANCE?

L.B: C’est pas demain la veille. Le successeur de Hinault n’est pas né. Romain Bardet est un très bon coureur, un bon gars, mais il sera défavorisé lors du contre-la-montre par équipe.

S.B: Oui, mais pour ça il faudra que Froome ait une grosse défaillance.

F.P: Non, il y a peut-être une chance de podium mais encore là je ne pense pas que Bardet puisse y arriver. Cette année, le top 5 des prétendants est vraiment fort. Nibali s’est préparé à 100 % pour ça, Richie Porte vient de gagner le Tour de Suisse, Froome est là mais il y a quand même Thomas qui peut prendre la relève s’il a un pépin. Il y a Quintana, Landa, Valverde. Ça va être dur pour les Français parce qu’aucun a une assez grosse formation pour ne pas perdre beaucoup de temps au contre-la-montre par équipe.

D.V: Je pense que les chances augmentent d’année en année. (…) Les mentalités ont commencé à changer avec les Bardet, (Tony) Gallopin et autres. On se base maintenant plus sur des techniques d’entraînement scientifiques que sur la tradition.

LES ÉTAPES À SURVEILLER

F.P: La première semaine du Tour, je la mets au même niveau que la première semaine du Giro, avec plusieurs chances de revirement. (…) J’ai vécu deux ans en Bretagne et je connais très bien le coin. (…) Advenant qu’on ait du vent ou un peu de mauvais temps, oh mon Dieu ! Ça va être difficile à gérer, tout ça.

Étape 1 Noirmoutier-en-l’Île – Fontenay-le-Comte 201 km

F.P: Ça va être une étape très stressante. On va finir au sprint massif sur des petites routes sinueuses. Ça va être très difficile à gérer pour les équipes de sprinters.

Étape 3 Cholet – Cholet 35,5 km Contre-la-montre par équipe

S.B: Ça va faire mal à Bardet. Il va perdre beaucoup de temps dans cette étape.

Étape 9 Arras Citadelle – Roubaix 156,5 km

L.B: 21 km de pavés c’est énorme. Vincenzo Nibali est prêt. Il a prouvé qu’il pouvait passer les pavés quand il a gagné le Tour en 2014.

S.B: J’ai hâte de décrire cette étape-là parce que j’adore les pavés. Paris-Roubaix, pour moi, c’est la plus belle course au monde.

F.P: Une grosse chute, une roue brisée et pas de dépannage pendant trois minutes ça peut facilement arriver. On ne gagnera pas le tour là mais on peut le perdre facilement.

L.B: Movistar a trois ténors sur ce tour, Landa, Quintana et Valverde. (…) C’est ici que va se décider qui prendra la place de leader.

F.P: Cette année, on y va pour la totale. 15 secteurs pavés dont certains très mauvais. Ça va brasser, c’est vraiment une étape à ne pas manquer.

L.B: Tous les coureurs craignent les pavés. (…) Ici, on peut perdre un gars en ambulance.

Étape 11 Albertville – La Rosière Espace San Bernardo

S.B: Cette étape peut être assez intéressante (deux cols hors-catégorie). Mais les trois étapes alpestres peuvent faire des dommages.

Étape 12 Bourg-St-Maurice Les Arcs – Alpe d’Huez 175,5 km

L.B: L’Alpe d’Huez, c’est fou. Y a des milliers d’amateurs de chaque côté. (…) Il va y avoir toutes sortes de clowns sur le bord de la route.

D.V: Les gens arrivent trois ou quatre jours avant avec leur camping-car et se font une place où ils peuvent. Ils vont rester jusqu’à la toute fin. (En 2013) on arrivait 10 ou 15 minutes après le groupe de tête et ils nous encourageaient comme si nous étions les meneurs! Je ne me battais pas pour la victoire, alors j’ai pu l’apprécier et en rire un peu.

Étape 17 Bagnères-de-Luchon – Saint-Lary-Soulan Col du Portet 65 km

L.B: Ça va partir vite et ça va finir encore plus vite. Ça va être formidable ce show-là! Faut pas se lever tard ce jour-là pour la voir au complet.

S.B: Je ne sais pas à quel point elle va faire beaucoup de dommages, mais elle va être intéressante pour le public.

L.B: Une tête d’affiche pourrait perdre 4 minutes. C’est pas parce que c’est court que c’est plus facile.

S .B: J’ai aussi hâte de décrire celle-ci mais j’ai peur d’être déçu. On attend tellement de cette étape-là que j’ai l’impression qu’on n’aura pas peut-être pas les attaques qu’on souhaite.

C’EST LE DÉPART !

Vous êtes prêts ? Ça commence samedi matin, à 07 h 30, sur RDS. Les autres étapes seront diffusées sur RDS2.

8 réflexions sur “Le Tour de Froome…

  1. Good job ti-frère, même si on n’a aucun lien de parenté. J’aurais d’ailleurs préféré que tu laisses planer le mystère, ça faisait beaucoup jaser dans les chaumières …

    Aimé par 1 personne

  2. Bel initiative Guy. En l’absence d’agrégateurs efficaces, annonce la parution de tes billets sur les réseaux sociaux. Il y a des plugins WordPress qui le font. (Comme le fait Linda L.)
    Je constate que je fais parti des très, très, très, très vieux « admirateurs », depuis CJLM JJJJoliette.
    Bravo, tu cherchais un projets 😁

    Aimé par 1 personne

  3. Comme ça je rentre dans la catégorie des très vieux? Trop vieux pour te lire ? En tout cas, c’est pas parce qu’on est très vieux qu’on ne peut pas innover, se réinventer et développer de nouveaux projets. Bravo mon vieux!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s